lundi 4 novembre 2019

Les Enchainements Codifiés de canne et bâton, de Michel Demouch

J'ai commencé la canne à une époque où Michel Demouch en était le Responsable National pour la Fédération de Savate Boxe Française (maintenant FFSavate et DA), via le CNCCB.

Cette méthode fut pour moi une découverte, qui avait commencé quelques années plus tôt, à côté des arts martiaux japonais.
Le côté "joué et sérieux" à la fois m'enthousiama immédiatement; Le parfum de modernité et d'historicité évoquée de l'activité aussi.

Parmi tous les thèmes de travail proposés, l'un retint particulièrement mon attention car il faisait un lien, un pont, entre les arts martiaux japonais et la canne française : Les "Enchainements Codifiés" créés par Michel Demouch.

Ils permettaient de travailler différemment de la manière habituelle (qui se faisait plutot en duel et selon des techniques strictement compétitives), en travaillant, au contraire à 360°, et avec 3 ou 4 cannistes (en partenariat ou en opposition). Ils intégraient des techniques différentes, et pouvaient se travailler en canne et/ou en bâton, voire en canne opposée au bâton, ou vice-versa - ce qui se faisait très peu à l'époque -
En fait, sa méthodologie était celle du karaté - puisque Michel Demouch, en plus d'être enseignant EPS, est aussi Enseignant de karaté, de style shukokaï me semble-t-il -

L'enchainement codifié n°3 était demandé, entre autres thèmes de travail, pour le Brevet d'Etat de canne de Combat, dans les années 90'... J'ai donc du sérieusement le bosser, dans toutes ses variantes de mise en pratique, pour obtenir ce diplôme, à côté des autres thèmes du BEES1.

Par la suite, le CNCCB a fait le choix, après le départ amer de Michel Demouch, lié a des luttes d'influence interne - je n'en dirais pas plus - , de retirer cet exercice des diplômes d'enseignants de canne.
Par voie de conséquence, ces enchaînements et la méthodologie liée, ont été complètement occultés par le CNCCB.
Sans doute ont-ils été jugés obsolètes et opposés à l'état d'esprit moderniste-compétitif voulus par les nouveaux dirigeants.

A mon sens, cela est dommage car cette méthodologie offrait, et offre encore si on se donne la peine de s'y replonger,  d'autres perspectives de travail et d'ouverture d'esprit à la pratique de la canne.


En fait, rétrospectivement, et bien qu'apparemment "asiatique", cette méthodologie s'approche de la méthode dite "des 4 faces" de la canne historique - et de la savate, d'ailleurs -. Elle n'est donc pas si obsolète et périmée que cela, et je la repropose depuis peu dans mon enseignement - depuis la pédagogie "basique" jusqu'à des variantes "plus complexes"-


Pour finir ce petit article, je vous propose le fichier des 4 Enchainements Codifiés de Michel Demouch, dans leur version 1994.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire