jeudi 10 octobre 2019

Le choix des arts martiaux


Le but de ce petit article est de faire un focus, sur, selon moi, ce qui différencie les Arts Martiaux des Sports de Combat, du point de vue de l'impact personnel sur le pratiquant.

jeudi 29 août 2019

2 lectures de l'été


L'été est propice à la lecture des vacances quand on arrête plus ou moins le physique.
Cette année, j'ai redécouvert le livre d'Henry Plée (que j'avais lu à sa sortie déja, mais avec quelques années d'expériences diversifiées en moins), et découvert celui d'Aresky Ouzrout.

Interessants discours dans les deux ouvrages, qui recentrent les idées sur la pratique et on en commun de refixer les choses entre pratique sportive et pratique martiale.
Les deux pratiques ont chacunes leurs avantages et leurs antinomies.

Le tout est de savoir ce vers quoi on veut, et on peut aller.

Parfois, les choix sont difficilement compatibles avec nos capacités. Il faut donc être lucide sur soi-même, ne pas se masquer notre réalité, et savoir "pourquoi" l'on pratique. L'un des chemins est temporaire et éphémère, l'autre peut clairement être un compagnon de route le long de notre cheminement personnel.

Moi, cela fait longtemps que j'ai fait mon choix...
Ces deux lectures estivales me l'ont plus que jamais confirmé et renforcé.

Au-delà des formes, c'est le fond qui importe.

jeudi 17 janvier 2019

L'Escrime Ludique au service du Jeu : Entre culture Martiale, Sportive et Expressivité "théâtrale" ?

copyright : xiaobaosg
Cet article est né suite à la publication, parfois controversée, du Traité d'Escrime Ludique de la FédéGN , pour lequel nous avons été critiqués sur certains aspects.


Comme la critique est toujours positive, dans le sens où elle suscite réflexion, débat et clarification des positions des débatteurs, je voudrais ici apporter une réponse personnelle.

mardi 8 janvier 2019

Kubotan mousse, Tonfa mousse et soft boxing


[ MAJ : janvier 2019 ]

Depuis que je donne des cours à thème "gestion de l'incertitude" à tendance percussion (armes ou mains nues) pour les aikibudokas de Critot, je me suis aperçu d'un "défaut récurrent" de leur part : Une incapacité à différencier la saisie de la percussion et une recherche quasi sytématique de la saisie de main. 

Et c'est un problème...